Les corrections

Suivant la prescription de l’ophtalmologiste, nous avons différentes catégories de verres pour répondre au besoin visuel :

Les verres unifocaux pour la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie.
Les verres multifocaux, il en existe différents modèles, ils sont là pour corriger les défauts de vision de loin ET la presbytie.

Lire votre ordonnance :
OD : œil droit
OG : œil gauche
Le signe « + » indiquerait que vous êtes hypermétrope.
Le signe « – » indiquerait que vous êtes myope.

Les chiffres expriment le degré de myopie ou d’hypermétropie : plus le chiffre est élevé, plus la correction optique est forte.
Une valeur entre parenthèses indique la présence d’un astigmatisme, le chiffre, sa valeur, les degrés, son orientation. Exemples : (-0.25)20° ou (+ 1.50)80°

L’addition : c’est la puissance de près qu’il faut additionner à la vision de loin pour voir net au prés (pour les presbytes uniquement).

 

Les défauts visuels:

Myopie

La myopie est un défaut de la vision dû à un œil trop long ou trop puissant. L’image arrive en avant de la rétine. On la corrige par une lentille divergente (noté (-)). La vision de loin est floue mais en vision rapprochée, le myope voit parfaitement net
Chez l’enfant, des signes révélateurs méritent votre attention : le plissement des yeux pour regarder au loin ou une vision de près excessivement rapprochée pour dessiner, lire ou même regarder la télévision.

Hypermétropie

L’hypermétropie est un défaut de la vision dû à un œil trop court ou trop faible. L’image arrive en arrière de la rétine.
On la corrige par un verre convergent (noté (+))
Suivant le degré d’hypermétropie, l’âge, la sollicitation de la vision rapprochée, le sujet arrive plus ou moins bien à « accommoder » , c’est-à-dire à auto-compenser son défaut visuel, les symptômes sont donc plus ou moins perceptibles.
La vision de loin est bonne mais la vue de près est fatigante et peut se troubler.
Peuvent s’en suivre des maux de tête, de la fatigue visuelle…

Astigmatisme

L’astigmatisme est un défaut de la vision dû à un œil « ovale ». L’image ne se fait plus en 1 point mais en 2 différents. Le sujet astigmate a un œil comme un ballon de rugby et donc voit les choses légèrement déformées. On le corrigera avec un verre sphéro-cylindrique. (Noté ±Sphère(-cyl))
La vision est imparfaite voire floue et déformée. La personne peine à différencier certaines lettres ou certains traits aussi bien en vision de loin qu’en vision rapprochée.
L’astigmatisme s’accompagne souvent d’une myopie ou d’une hypermétropie.

Presbytie

A partir de 40 ans, notre œil devient trop faible pour lire, même avec nos lunettes habituelles. On se voit obligé d’éloigner un texte pour le lire, on devient presbyte. L’effort d’accommodation pour la lecture deviendra de plus en plus difficile. Le presbyte voit flou de près.
La presbytie peut s’accompagner de myopie, d’hypermétropie ou d’astigmatisme.

 

Mirepoix Optique
Menu