Lumiere bleue

Les bons réflexes pour protéger vos yeux contre la lumière bleue nocive

Le traitement BlueControl limitant la transmission du rayonnement de la lumière bleue néfaste est efficace, même pour les personnes n’ayant pas besoin de correction*.

Les porteurs de verres HOYA BlueControl témoignent d’une réduction significative des inconforts:

– rougeur et/ou irritation des yeux: une baisse des plaintes de 96 % à 44 %

– vision floue: une baisse des plaintes de 86 % à 35 %

– sécheresse oculaire: une baisse de 87 % à 49 %

– photophobie ou gêne causée par la luminosité : une baisse de 99 % à 62 %

– insomnie ou fatigue: une baisse de 76 % à 44 %

– maux de dos ou nuque douloureuse: une baisse de 90 % à 59 %

La fatigue oculaire impacte aussi le sommeil : penser à l’extinction de vos appareils dans la chambre. Il faut éviter 1h avant la mise au lit, de regarder son téléphone et sa tablette » explique le Dr Alexandra Dalu**, dans son livre « Les 100 idées reçues qui vous empêchent d’aller bien. »

 

Les bonnes pratiques visuelles dans votre monde digital

L’écran d’ordinateur, le téléviseur LCD ou LED, le smartphone, la tablette et le GPS… toutes ces technologies émettent de la lumière bleue appelée également lumière à Haute Energie Visible (HEV)…, et l’amélioration de la qualité des écrans ne fait qu’augmenter ces émissions.

Si la lumière bleue est à l’origine un phénomène naturel – elle est présente dans les rayons solaires et nous aide à rester en éveil – une surexposition peut endommager nos yeux et provoquer de la fatigue oculaire.

HOYA BlueControl vous apporte d’autres avantages :

– moins d’éblouissements,

– un contraste rehaussé pour des couleurs plus naturelles.

Autant de performances qui préservent la santé oculaire du porteur, lui assurant une vision détendue et une perception améliorée des couleurs

Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à garder vos yeux en bonne santé.

 

Adoptez les bons réflexes

  • Fixer votre écran trop longtemps provoque une sécheresse oculaire. N’oubliez pas de cligner des yeux plus souvent, pour aider vos yeux à se recentrer.
  • Prenez des pauses régulières en regardant loin de votre écran pendant 20 secondes, toutes les 20 minutes.

Consultez votre ophtalmologiste lorsque vous êtes confronté à des problèmes de sécheresse oculaire.

 

Gardez vos distances

  • Positionnez votre écran directement en face de vous et légèrement en dessous du niveau de vos yeux afin que l’angle de vision ne dépasse pas 35 degrés.
  • 
 Gardez une distance suffisante entre vos yeux et l’écran. Pour les ordinateurs de bureau et ordinateurs portables, il est préférable de positionner l’écran à bout de bras.
  • 
 Maintenez vos appareils mobiles à une distance suffisante pour vos yeux et juste au-dessous de votre ligne de regard.
  • 
 Réduisez les éblouissements en nettoyant votre écran et en évitant les sources de lumières trop fortes.
  • Clignez plus souvent des yeux afin d’éviter la sécheresse oculaire et les aider à se recentrer. Prenez régulièrement de courtes pauses en regardant au loin, derrière votre écran

3_14A0495

70% des femmes sont sensibles à la fatigue oculaire

Les femmes, plus que les hommes, utilisent simultanément plusieurs appareils digitaux, smartphones, PC, tablettes… Elles se plaignent davantage des symptômes de fatigue oculaire: yeux fatigués, qui tiraillent, vision floue, douleurs dans la nuque et le dos, maux de têtes qui sont dues à l’usage intensif des appareils.

La fatigue visuelle touche les yeux des porteurs surexposés aux appareils digitaux, soit plus de 2 heures par jour, avec des distances de lecture très rapprochées. Ces facteurs sont exacerbés par la fréquence d’utilisation, et la durée de cet usage.

Le Dr Dora Adamopoulos***, conseiller médical pour le Vision Council américain, fait une distinction entre la fatigue oculaire entre femmes et hommes, car 41 % des femmes se plaignent vs 30% des hommes.

Le problème principal est le manque d’ergonomie dans les lieux de travail, qui impacte lourdement sur le dos et la nuque, sachant que dans le monde moderne un poste de travail peut-être aussi bien un bureau, qu’une place dans un coffee shop, ou sur un comptoir.

Pour enrayer cette fatigue oculaire, il faut bien sûr consulter un spécialiste de santé visuelle chaque année, afin d’étudier les causes en analysant les pratiques quotidiennes avec les appareils connectés. Le port de verres bénéficiant d’un traitement anti-lumière bleue soulage les yeux des porteurs intensifs. Ils permettent de réduire le flou et la pixellisation, de diminuer l’intensité lumineuse, la lumière bleue, et de minimiser l’éblouissement tout en travaillant confortablement en face d’un écran ou d’écrans multiples.

 

Mirepoix Optique
Menu